communication digital en Afrique

La Communication Digitale En Afrique Au 21ème Siècles

communication digitale

l’irruption du numérique dans l’univers de la communication digitale

Coup de tonnerre dans un ciel clair, l’irruption du numérique dans l’univers de la communication digitale vient opérer une mutation profonde des paradigmes de communication classiques.  Cette vague de renouveau n’épargne aucune contrée, l’Afrique y compris. Le continent africain, à l’instar du reste du monde, est de plus de plus immergé dans ce style de communication relativement nouveau que constitue le numérique ou le digital.

Fort de ce constat, certains observateurs ont d’ailleurs décrété, sinon la mort très prochaine, du moins le déclin  des médias traditionnels, tels que la télévision, l’affichage ou les annonces dans la presse écrite. La communication numérique, encore appelée “communication digitale” (anglicisme), est un champ des sciences de l’information relatif à l’utilisation de l’ensemble des médias numériques: le web, les médias sociaux ou les terminaux mobiles par exemple. Cet engouement pour le numérique se justifie, selon de nombreux professionnels,  par un rapport qualité-prix plus avantageux, mais aussi par une très grande capacité de la communication numérique à atteindre des cibles plus larges. En tout état de cause, ce phénomène constitue une véritable aubaine pour les chercheurs d’emplois qui pourront trouver davantage d’opportunités dans ce secteur.

Dans une Afrique où on dénombre plus de 300 millions d’utilisateurs Internet, les plateformes, les outils et les méthodes de paiement numériques ont littéralement changé les habitudes et les comportements des consommateurs du continent. L’utilisation des réseaux sociaux en Afrique a augmenté de 50% en 2016 et on compte à présent quelque 170 millions d’utilisateurs de réseaux sociaux, dont 150 millions sont mobiles. Au regard de cette tendance, une solide présence sur le Web devient  encore plus importante, pour les entreprises, afin d’établir une solide empreinte parmi les consommateurs africains.

Quels enjeux pour les investisseurs étrangers ?

L’enjeu de la communication digitale pour les investisseurs étrangers est tel que la grande réunion annuelle du Cercle d’Affaires Suisse-Afrique (SABC), « Africa Business Day»Qui a eu lieu le 23 juin 2017 à Zurich était placé sous le thème de la numérisation continue en Afrique. Le Cercle d’Affaires Suisse-Afrique (SABC) est l’une des principales organisations qui offrent aux sociétés suisses actives dans les pays africains et aux fonctionnaires des gouvernements suisses et africains une plateforme pour partager leur expérience sur ce marché. Pour Tobias Becker, un des membres du groupe d’experts et directeur pour l’Afrique du conglomérat technologique suisse, Groupe ABB, (présent dans 10 pays africains), il est important de distribuer une concurrence productive entre les pays africains. Ceci est une des principales conditions préalables pour attirer plus d’entreprises étrangères en Afrique, en particulier dans le secteur de la fabrication.

Communication digitale et création d’emploi en Afrique

L’une des conséquences pratiques de cette tendance vers la digitalisation de la communication en Afrique est la naissance de nouveaux types de métiers  sur le marché africain qui offre désormais davantage d’opportunités aux chercheurs d’emplois. Avec la révolution digitale, les métiers de la communication se multiplient. Les entreprises et les organisations sont contraints de s’adapter au rythme des évolutions technologiques et de l’apparition des nouveaux médias.  Les métiers de la communication digitale ont de plus en plus le vent en poupe en Afrique. Du webmarketer au chef de projet digital, en passant au Community manager et au brand Content Manager, de nouvelles professions se font jour en Afrique afin de répondre aux métiers de la communication digitale. Cela est d’autant plus compréhensible qu`à chaque innovation correspond un nouveau besoin.

Comments: 5

Leave a comment